Émotions des premières floraisons…

cerisier jardin de Paris

Mars m’a fait un joli cadeau : un bout de jardin à Paris.

C’est une location , donc pas de grand bouleversement, mais tout de même, je retrouve les sensations des petits déjeuners au soleil…Car un jardin de Paris ou d’ailleurs, ce n’est pas rien. Je remets le nez dans les fleurs, j’ai amené avec moi mes petites jardinières qui attendaient une meilleure place.

jardin de Paris crocus
jardin de Paris

Mon petit jardin de Paris : un rêve éveillé ?

Les crocus sont là, prémices des premiers plaisirs fleuris…Et la clématite a sorti des petits bouts de tiges frémissantes. Je la guette tous les jours, et l’encourage des yeux dans son réveil un peu lent.
Alors je sais, je m’extasie devant peu, mais je ne suis qu’une jardinière, certains d’entre vous connaissent bien ça, n’est-ce pas ? Tellement d’ailleurs que je suis même attendrie par une fleur de pissenlit qui a échappé, lors du nettoyage de printemps, à une main meurtrière…

Le temps passe, cela a finalement un côté rassurant…Même le soleil s’installe, tout doucement. Et les derniers cerisiers fleuriront, sans que je n’y puisse rien, inlassablement.

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Laisser un commentaire

La fleur du mois