Flore de l’île de la Réunion…exotisme sous le soleil

flore ile de la reunion lave volcan

Un petit article pour dire que tout va bien…sous le soleil. En effet, une pause s’impose après une aventure parisienne intéressante mais prenante. Une pause de cinq mois ! Cinq mois pour découvrir, pour ajouter à mon expérience sur le végétal, hors des frontières…

La réunion : une destination parmi d’autres. Mais quand on regarde de près, la diversité que l’on y rencontre à de quoi faire tomber amoureux. La diversité de la flore bien sûr : des fruits aux fleurs, Dame Nature a donné dans l’île tout son génie artistique…Mais cette diversité se retrouve dans les paysages, ainsi que dans la variété culturelle de l’île : cafres, malbars, yabs, chinois et beaucoup d’autres communautés culturelles se côtoient. Cela fait de la Réunion une île épicée, métissée et d’une incroyable richesse.

Espèces exotiques : retour sur une flore exceptionnelle

Je rentrerai en détail sur certains aspects de l’île dans d’autres articles, mais un petit tour de la flore réunionnaise ne fait pas de mal, bien au contraire !

238 espèces végétales protégées…Et oui, la Réunion est reconnue à l’échelle mondiale pour sa haute diversité végétale. De plus, ceci est caractérisé par un fort taux d’endémisme (endémisme : présence naturelle d’un groupe biologique -animal, végétal ou autres- exclusivement dans une région géographique délimitée).

Je me sens donc très chanceuse quand je serpente dans les divers sentiers de randonnée…

Une richesse paysagère unique au monde

Le littoral, les ravines, les forêts des plaines et celles de montagne, les cascades…tout autant de caractères paysagers qui recèlent leur propre identité végétale. Ce sont les deux volcans principaux qui ont dessiné ce paysage atypique il y a de ça quelques millions d’années; et ainsi prédéfini le relief paysager et végétal de l’île.

Du désert de la plaine des sables aux bordures de chemin verdoyantes et colorées…

Et me voilà, je découvre, redécouvre, écarquille les yeux tous les cent pas.  J’essaie de laisser l’appareil photo de côté pour ne faire qu’admirer cette flore incroyable.

La Plaine des Sables, site mythique de l’île qui mène au fameux piton de la Fournaise, est un environnement quasi désertique. La flore y est rare et peu variée, certaines espèces étant même spécifiques à ces lieux, comme le Myosotis de Bourbon (Cynoglossum borbonicum). Plus bas, les brandes accueillent bruyères et graminées (Branle vert ou blanc, Agariste à feuilles de buis…)

Les forêts se suivent et ne se ressemblent pas. Les forêts de vacoas sont typiques et donnent au paysage une ambiance exotique très particulière. La forêt de tamarins (avec le tamarin des hauts, endémique de la Réunion) est présente sur presque tout le pourtour de l’île. Les forêts tropicales humides favorisent quant à elles les épiphytes : lycopodes, orchidées, pipéracées…Les fougères colonisent les lieux et participent à cette image de jungle luxuriante typique. Dans ces forêts, un tiers des arbres et arbustes sont particuliers à cet environnement, avec des noms créoles plus imagés les uns que les autres : bois perroquet, bois de pomme rouge ou bois cabri…

flore ile de la reunion
Forêt de vacoas, paysage très répandu à l’est de la Réunion

Je peux aussi affirmer que littoral est très variable de l’est en ouest, pour avoir randonné des deux côtés. Graminées ou fougères donnent l’identité aux lieux. Paysage typique des savanes herbeuses de l’ouest, dépendante du climat semi aride présent.

flore ile de la reunion

 

Bref, je vadrouille, grimpe et dégringole, essayant de profiter de tout ce que cette expérience a à m’offrir au niveau végétal bien sûr ! (mais pas que 😉 ). A voir si quelques projets d’aménagement de jardin peuvent se faire sous le soleil de la Réunion. Ce serait bien, même si c’est pas gagné. Il faudrait refaire un réseau, ou tout simplement, être là au bon moment…on verra !

J’aurai l’occasion de reparler de ça par ici. A bientôt !

Laisser un commentaire